Union de l'énergie: il manque une politique en faveur de l'emploi

La Commission a publié aujourd’hui son “Paquet d’été sur l’énergie”, qui est censé ouvrir la voie à la transformation du système énergétique européen.

 

“La CES soutient l’union de l’énergie” a déclaré le Secrétaire général adjoint de la CES, Józef Niemiec. “Nous espérons que l’UE sera ainsi moins dépendante des importations d’énergie, plus écoénergétique, plus durable, et qu’elle créera davantage d’emplois de qualité.”

La CES critique le manque d’attention accordé aux répercussions sur l’emploi. “Il n’y a pas de politique pour les changements qui affecteront inévitablement le monde du travail” a déclaré Józef Niemiec. “L’Europe a besoin d’une “stratégie de transition équitable” afin d’aider les travailleurs à opérer la transformation énergétique et à transformer en gagnants des industries et des régions qui risquent d’être laissées sur le carreau.”

“L’aide supplémentaire accordée à l’innovation industrielle sobre en carbone est certes bienvenue” a déclaré Niemiec, “mais il est peu probable que les investissements visant à permettre à l’UE d’atteindre ses objectifs de 2050 et à édifier une industrie manufacturière sobre en carbone avec tous les emplois que cela pourrait créer, soient suffisants.”

“Il est absolument essentiel de rendre le SEQE plus fonctionnel, et de permettre ainsi à l’UE de jouer un rôle de leader dans les négociations internationales sur le changement climatique. Le Parlement et les Etats membres doivent rétablir la crédibilité du SEQE qui est la pierre angulaire de la politique climatique de l’UE.”

La CES accueille également avec satisfaction l’intérêt accordé aux consommateurs d’énergie et espère que le paquet rendra l’énergie plus abordable pour tous, et réduira la pauvreté énergétique.

 

 

 

 

 

15.07.2015
Communiqué de presse