Objectifs et priorités

La Confédération européenne des syndicats (CES) parle d’une seule voix au nom des travailleurs européens et pèse davantage dans le processus décisionnel de l’UE.

Une action commune pour l’Europe sociale

La CES cherche à faire en sorte que l’UE ne se limite pas seulement à un marché unique pour les biens et les services mais qu’elle favorise également l’Europe sociale au sein de laquelle l’amélioration du bien-être des travailleurs et de leurs familles est une priorité tout aussi importante. Jusqu’à ce que la crise éclate, le modèle social européen a aidé l’Europe à devenir une région prospère et compétitive et à maintenir un niveau de vie élevé.

Des emplois de qualité, les droits des travailleurs et une société juste

La CES défend des valeurs sociales fondamentales telles que solidarité, égalité, démocratie, justice sociale et cohésion.

Elle lutte pour :

  • des augmentations salariales pour les travailleurs ;
  • la pleine mise en oeuvre du Socle européen des droits sociaux ;
  • des emplois de qualité pour tous ;
  • un niveau élevé de protection sociale ;
  • l’égalité entre les hommes et les femmes et des salaires équitables ;
  • une bonne santé et sécurité au travail ;
  • la liberté de circulation pour les travailleurs européens et la fin du dumping social ;
  • des services publics de qualité accessibles à tous ;
  • un cadre européen pour améliorer le niveau des législations sociales nationales ;
  • des actions en faveur de la lutte contre le changement climatique tout en promouvant la Transition juste ;
  • la promotion de ces valeurs sociales européennes dans d’autres parties du monde.

Le dernier Congrès de la CES à Paris en 2015 a adopté un manifeste qui définit ses exigences en matière de gouvernance économique et de politique de l’emploi, de droits syndicaux et de dialogue social, de normes sociales ambitieuses et de mondialisation équitable.