Réduire les inégalités pour favoriser la reprise

EC source

Selon les prévisions économiques pour le printemps 2016 publiées aujourd’hui par la Commission européenne, la croissance économique restera modérée en raison d’un environnement mondial défavorable. De plus, la croissance varie au sein de la zone euro et entraîne de profondes inégalités. La Confédération européenne des syndicats (CES) s’inquiète du fait que la réponse de la Commission consiste à recommander avec insistance toujours plus d’efforts en matière de réformes structurelles plutôt qu’à davantage mettre l’accent sur l’augmentation des investissements et la stimulation de la demande intérieure.

Commentant ces prévisions, Veronica Nilsson, Secrétaire générale adjointe de la CES, a déclaré : « La prétendue reprise économique est très fragile et est menacée par l’agenda de réformes structurelles de la Commission. Ce dont l’Europe a besoin, ce sont des investissements publics et une augmentation salariale pour les travailleurs afin de soutenir la demande et la croissance. »