Politique industrielle : L'UE doit passer à l'action

Source : ETUC

Bruxelles, 11/10/2012

À l’occasion de la publication de la communication de la Commission, la CES réaffirme ses orientations en matière de politique industrielle :

- Nécessité d’investir dans des politiques d’innovation dans des secteurs porteurs d’avenir. L’ Europe a besoin d’investissements pour une économie soutenable, une économie verte. Des investissements dans le domaine des transports et de l’énergie, entre autres.

- Besoin de promouvoir et de donner les moyens à la formation afin d’avoir une main-d’œuvre qualifiée, élément clé de toute politique industrielle.

- Action en matière de restructurations et d’anticipation du changement ainsi que d’un agenda industriel favorisant les industries nouvelles, les produits et les services durables afin de garantir les emplois de demain. Il est également essentiel de disposer d’un cadre juridique qui permette d’anticiper tout changement.

Bernadette Ségol, Secrétaire général de la CES a déclaré : « L’UE doit passer à l’action en matière de politique industrielle. Les travailleurs européens ne peuvent plus se contenter de déclarations sur d'hypothétiques soutiens à l’industrie. L’industrie a également un rôle à jouer pour la cohésion sociale. C’est ce que la CES déclare dans le Contrat social. Ce texte réaffirme la nécessité d’avoir une politique industrielle favorisant une transition juste vers un modèle de développement durable ».

11.10.2012
Communiqué de presse