La CES, le BEUC et le BEE appellent la Commission à revitaliser la politique de l'UE sur les produits chimiques

Logos of the BEUC, ETUC and EEB

La CES, le BEUC et le BEE appellent la Commission à revitaliser la politique de l'UE sur les produits chimiques

La Confédération européenne des syndicats (CES), le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) et le Bureau européen de l'environnement (EEB) ont appelé ensemble la Commission européenne  à construire une Europe qui protège les personnes et les écosystèmes contre la pollution chimique.

Dans une lettre conjointe envoyée à Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, les trois organisations de la société civile exhortent l'UE à adopter une stratégie 2030 sur les produits chimiques qui mette l'Europe sur la voie d'une économie non toxique et d'un avenir sain.

Selon Per Hilmersson, secrétaire général adjoint de la CES en charge de la santé et de la sécurité au travail « Les produits chimiques peuvent apporter des  avantagesà notre société, mais beaucoup contribuent également à l'augmentation de graves problèmes de santé, y compris les cancers professionnels. Pour arrêter les cancers au travail, la directive sur les agents cancérogènes et mutagènes doit continuer à être révisée pour y inclure plus de valeurs limites d’exposition professionnelle pour les substances cancérogènes »

La CES, le BEUC et le BEE sont les trois plus grandes organisations de la société civile représentant la voix des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement au niveau de l'UE.

La CES représente 45 millions de travailleurs de 90 syndicats nationaux dans 38 pays européens et 10 fédérations syndicales sectorielles européennes.

 

09.12.2019
Communiqué de presse