La CES appelle les syndicats à se joindre à l’action pour le climat en amont du sommet des Nations unies pour une transition juste

ETUC General Secretary Luca Visentini supporting a just transition

La Confédération européenne des syndicats (CES) participera à la semaine mondiale d’action pour le climat pour faire pression sur les leaders mondiaux afin qu’ils apportent des solutions urgentes à l’aggravation de la crise climatique et invite les syndicats nationaux à lancer leurs propres actions partout en Europe.

Des manifestations auront lieu dans le monde entier entre le 20 et le 27 septembre en même temps que le sommet des Nations unies pour le climat à New York où les chefs de gouvernement devront agir concrètement pour se conformer aux promesses de l’Accord de Paris.

Celles-ci incluent l’engagement en faveur d’une « transition juste » en évoluant vers une économie sans carbone d’une manière qui soit juste pour les personnes travaillant dans des industries qui devront être soumises à de profonds changements.

Les responsables de la CES participeront activement à la mobilisation qui aura lieu à Bruxelles le 20 septembre pour appuyer cette transition juste vers un avenir plus vert. Cette mobilisation fait écho au soutien de la CES lors de l’énorme manifestation des Jeunes pour le climat du mois de mars.

La CES s’est également adressée aujourd’hui à ses 90 affiliés nationaux pour les appeler à mener d’autres actions dans leurs pays respectifs pour réclamer qu’il soit mis fin à la crise climatique. De nombreux syndicats sont déjà impliqués dans cette campagne dans l’ensemble du continent européen.

Le Secrétaire général de la CES, Luca Visentini, qui se joindra à la manifestation de Bruxelles a déclaré :

« Il n’y a pas d’emplois sur une planète morte. C’est pourquoi les syndicats se mobilisent en faveur de l’action pour le climat et d’une transition juste aux côtés d’activistes tels que Greta Thunberg afin de faire pression sur les leaders mondiaux pour qu’ils respectent les engagements pris dans l’accord de Paris sur le climat. »

« L’action pour le climat et une transition juste doivent être des priorités absolues pour la nouvelle équipe dirigeante de l’UE. Nous voulons voir des progrès pour atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici à 2050 promis par Ursula von der Leyen dans son Nouveau Pacte vert. »

« La transition vers une économie sans carbone doit se faire de manière équitable pour les travailleurs. C’est la raison pour laquelle l’UE a aussi besoin d’une stratégie pour une transition juste, y compris des fonds dédiés à la reconversion professionnelle et à la protection sociale ainsi qu’un programme d’investissements destinés à transformer l’économie européenne tout en garantissant des emplois de qualité. »

Et Ludovic Voet, Secrétaire confédéral de la CES en charge du changement climatique, ajoute :

« Les travailleurs et leurs familles seront les plus affectés par les conséquences du changement climatique. Voilà pourquoi nous avons fait de cette question l’une de nos priorités absolues lors de notre récent congrès. »

« Agir est devenu d’autant plus urgent face à des événements tels que les incendies d’une ampleur sans précédent en Amazonie et en Sibérie, l’ouragan Dorian, la fonte des glaciers au Groenland, les moussons dévastatrices en Inde ou encore les vagues de chaleur en Europe. »

« Les syndicats doivent se positionner à l’avant-plan du mouvement pour le climat afin d’assurer parvenir à une économie et une société vertes à travers une transition socialement juste qui ne laisse en arrière aucun travailleur ni aucune région d’Europe. »

Notes :

La manifestation des Jeunes pour le climat du vendredi 20 septembre à Bruxelles débutera à 13h30 à la gare du Nord.

Ludovic Voet sera disponible pour des interviews avant ou durant la manifestation. Les médias peuvent contacter notre attaché médias Luke James ([email protected]) pour organiser une interview.