Directives Equilibre vie professionnelle-vie privée et Conditions de travail : on avance !

Work Life Balance

La Confédération européenne des syndicats (CES) se félicite des avancées enregistrées aujourd’hui par les Ministres de l’emploi en faveur de l’adoption des directives relatives à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et à des conditions de travail transparentes et prévisibles.

Les Ministres réunis ce jour au Conseil Emploi se sont accordés sur « une approche générale » pour les deux directives, permettant ainsi l’entame de discussions en trilogue dès que le Parlement européen aura arrêté sa position (prévue en juillet).

« Un petit pas a été fait aujourd’hui par l’UE pour rendre la vie des travailleurs un peu meilleure partout en Europe » a déclaré Luca Visentini, Secrétaire général de la CES.

« L’adoption d’une approche générale portant sur les deux directives est un bon signe. Nous ne sommes pas d’accord avec les ministres qui cherchent à diluer les propositions et nous continuerons à exhorter les eurodéputés à les rééquilibrer. »

S’agissant de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la CES regrette que des éléments importants tels que le paiement du congé parental au même niveau que le congé de maladie et la non transférabilité des congés entre parents aient été affaiblis et appelle à ce que les négociations en trilogue reprennent ces éléments et finalisent une directive forte et ambitieuse.

Concernant la directive sur des conditions de travail transparentes et prévisibles, la CES insistera pour que les négociations en trilogue veillent particulièrement à ce que la directive n’ignore pas les travailleurs les plus vulnérables et garantisse une protection sérieuse. La CES pense que le droit de réclamer des heures de travail plus sûres n’a aucun sens s’il n’y a pas d’obligation dans le chef de l’employeur de convertir les contrats précaires en contrats permanents.