8.000 personnes ont marché pour « Une Europe plus juste pour les travailleurs »

Fairer EU demo

Plus de 8.000 syndicalistes ont participé à la marche et au rassemblement organisés aujourd’hui à Bruxelles par la Confédération européenne des syndicats (CES) pour réclamer « Une Europe plus juste pour les travailleurs ».
La marche a démarré devant le Parlement européen, place du Luxembourg, et s’est terminée par un rassemblement à proximité des bâtiments du Conseil européen et de la Commission, avenue d’Auderghem, près du Rond-Point Schuman.

Parmi les orateurs, on a pu entendre les Présidents et Secrétaires généraux Laurent Berger (CFDT) et Philippe Martinez (CGT), France ; Pepe Alvarez (UGT), Espagne ; Miranda Ulens (FGTB), Marie-Hélène Ska (CSC) et Olivier Valentin (CGSLB), Belgique ; Luca Visentini, CES ; le Secrétaire général adjoint Luigi Sbarra (CISL), Italie ; le vice-Président László Kordás (MASZSZ), Hongrie plus des leaders des fédérations syndicales européennes Luc Triangle (IndustriAll), Susan Flocken (ETUCE) Martin Jefflen (Eurocadres), et Agostino Siciliano (FERPA)  ainsi que des travailleurs belges.  

Cette manifestation avait pour objectif d’attirer l’attention sur les élections européennes, de rappeler les revendications syndicales pour une Europe meilleure et plus sociale, pas moins d’Europe, et de réclamer le progrès social ainsi que de meilleures rémunérations et de meilleures conditions de vie et de travail.

« Ces élections européennes sont les plus importantes que nous ayons connues au cours de ces dernières décennies » a affirmé Luca Visentini, « et nous invitons tous les citoyens à voter pour les candidats et les partis qui se battront pour une Europe plus juste pour les travailleurs. Ne nous laissons pas berner par les partis d’extrême droite, antieuropéens et souverainistes – ils ne proposent aucune solution aux problèmes auxquels les travailleurs sont confrontés aujourd’hui. »
« Nous appelons tous les partis démocratiques à s’engager pour créer une Europe plus juste, plus sociale et plus durable dans les cinq années à venir. »

Plus de la moitié des 8.000 manifestants venaient de Belgique et de France et ont été rejoints par des délégations venues d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, de Hongrie, de Slovénie, d’Autriche, d’Estonie et de Suisse.

Le chef de groupe S&D du Parlement européen, Udo Bullman, s’est joint à la manifestation tandis que le Secrétaire général de la CES a rencontré le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, en début de soirée mercredi pour lui parler de la manifestation et des revendications syndicales.
Pour plus d’informations, voir les comptes de la CES sur Twitter, Facebook et Instagram.