Ryanair doit respecter les droits des travailleurs et tenir la promesse faite aux syndicats

La Confédération européenne des syndicats (CES) – qui réunit 89 organisations syndicales nationales de 39 pays représentant quelque 45 millions de travailleurs – est aux côtés du personnel de Ryanair et demande à l’entreprise d’honorer sa promesse de reconnaître les syndicats de ses travailleurs.

« Le droit de négocier avec les employeurs est un droit de l’homme fondamental et fait partie du modèle social européen », rappelle le Secrétaire général de la CES, Luca Visentini. « Ryanair a enfin promis de reconnaître le syndicat des pilotes. C’est un début et cette promesse doit être tenue. En fait, elle doit être étendue à tous les travailleurs de Ryanair – pas uniquement les pilotes – et dans tous les pays. »

« Ryanair doit aussi reconnaître le droit de grève et immédiatement retirer ses menaces à l’encontre de ses travailleurs avant d’entamer de véritables négociations dans le but de conclure une convention collective de travail. »

La CES félicite les syndicats impliqués dans Ryanair et s’est engagée à soutenir les travailleurs de l’entreprise lors de la réunion des dirigeants syndicaux européens qui s’est tenue plus tôt dans la semaine.

18.12.2017
Communiqué de presse