Milan : encore un sommet pour rien

Commentant le Sommet pour l’emploi qui a eu lieu à Milan le 8 octobre 2014, Bernadette Ségol, Secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats (CES), a déclaré : « Ce sommet restera dans les mémoires comme un non-événement cérémonieux. Rien n’a changé. Les appels pour un plan d’investissement en faveur d’une croissance durable et d’emplois de qualité n’ont reçu aucun écho positif de la part des dirigeants nationaux. Réformes du marché du travail et dévaluation interne constituent toujours les mantras convenus. »

« A un moment où tous les indicateurs économiques sont au rouge et où des économistes reconnus, rejoints par le FMI, prônent des politiques différentes, nos dirigeants persistent aveuglément dans la même direction en en faisant porter le fardeau aux travailleurs et aux citoyens. »

« La CES ne veut pas de sommets qui continuent à promouvoir des recettes inefficaces mais elle demande des actions et des investissements favorisant la croissance et l’emploi. »

09.10.2014
Communiqué de presse