L'Europe a besoin d'une action nouvelle pour la croissance.Maintenant!

Bruxelles, 23/11/2011

Toutefois, nos économies, nos emplois, nos systèmes sociaux et même notre monnaie unique continuent à être entraînés au bord du gouffre par la spéculation de marchés financiers irrationnels. La situation est critique et ne nous permet pas d’attendre les résultats d’un Livre vert. La CES fait dès lors appel à la Banque centrale européenne (BCE) pour qu’elle agisse maintenant et fasse ce que ferait n’importe quelle autre banque centrale respectée au monde : arrêter la folie et la contagion de cette spéculation financière en opposant aux marchés un « mur financier et de liquidités ».

23.11.2011
Communiqué de presse