Le septième sommet Union européenne-Brésil relance les négociations avec le Mercosur

Source: Flickr Commons Andre Maceira

À l’occasion du septième sommet Union européenne-Brésil, qui se déroule aujourd’hui, le 24 février 2014,  à Bruxelles et auquel participe la Présidente Dilma Rousseff, un des points traités sera celui de relancer les négociations en faveur d'un accord d'association entre l'UE et le Mercosur.

En ce sens, la Confédération européenne des syndicats (CES) réitère les positions qui ont été exprimées conjointement avec les mouvements syndicaux d’Amérique Latine.

La CES et la Coordination des centrales syndicales du Cône sud (CCSCS) exigent que les négociations n’aboutissent pas à un simple accord de libre-échange mais à un accord qui soit enrichi d’un contenu social.

La CES et la CCSCS exigent que, si une nouvelle phase de négociations se précise, elle soit caractérisée par la transparence de l’information envers l’opinion publique et une consultation réelle et effective avec les représentants de la société civile. Nous réclamons en particulier que les mouvements syndicaux des deux régions soient écoutés lors des séances de négociation.