La CES s’oppose au relèvement de l’âge de départ à la retraite

ETUC General Secretary Luca Visentini speaks at the press conference in Zagreb

Relever l’âge du départ à la retraite pour tenter de garantir la viabilité du système des pensions alors que l’espérance de vie augmente est « injuste et inefficace » ont aujourd’hui affirmé des leaders syndicaux en riposte contre cette politique.

La Confédération européenne des syndicats (CES) a lancé une campagne en faveur de pensions équitables lors d’une conférence de deux jours en Croatie où le gouvernement a récemment relevé l’âge légal du départ à la retraite de 65 à 67 ans avant d’être contraint à faire marche arrière par les syndicats qui ont recueilli plus du double du nombre de signatures requises pour l’organisation d’un référendum sur la question.

Prenant la parole lors d’une conférence de presse à Zagreb, le Secrétaire général de la CES, Luca Visentini, a déclaré :

« La Croatie est à la pointe du combat pour des pensions équitables. C’est la raison pour laquelle nous sommes ici pour exprimer notre solidarité avec nos affiliés. Nous devons poursuivre ce combat pour assurer que tous les travailleurs en Croatie et en Europe puissent profiter d’une protection sociale et d’un système de pensions justes. Nous avons besoin de règles contraignantes au niveau européen pour forcer les gouvernements à renoncer à des réformes régressives et discriminatoires des retraites.

Outre le fait qu’il se révèle inefficace à générer les cotisations supplémentaires nécessaires pour soutenir le système des pensions, le relèvement de l’âge de départ à la retraite a montré qu’il exacerbe les inégalités sociales.

La CES propose des mesures qui peuvent vraiment garantir la durabilité du système :

  • Assurer que les personnes cotisent systématiquement tout au long de leur vie professionnelle grâce à des politiques actives du marché du travail qui augmentent le niveau d’emploi et le maintiennent en garantissant des contrats sûrs aux travailleurs ;
  • Assurer que les cotisations au régime des pensions restent à un niveau soutenable en augmentant les salaires à travers la négociation collective ;
  • Assurer que chacun cotise aux systèmes de retraite et de sécurité sociale en s’attaquant à la fraude fiscale.

Lina Carr, la Secrétaire confédérale de la CES en charge de la protection sociale, prolonge :

« Relever l’âge légal de départ à la retraite est une solution simpliste, injuste et inefficace. Une simple augmentation de l’âge de la retraite ne contribuera pas à rendre soutenable le système des pensions, que ce soit fiscalement ou socialement. Plutôt que d’en reporter la charge sur les travailleurs, les gouvernements devraient faire en sorte d’augmenter les cotisations en augmentant les salaires et en luttant contre l’évasion fiscale. »

25.09.2019
Communiqué de presse