La CES condamne la persécution de militants syndicaux turcs

Arrestation de membres de DISK lors d’une réunion en vue du 1er mai

Le 21 avril, la police turque a brutalement fait irruption dans une réunion pacifique de représentants syndicaux qui organisaient leurs activités pour le 1er mai dans un hôtel proche de la place Taksim à Istanbul. La police est intervenue avec gaz lacrymogènes et boucliers, blessant plusieurs personnes, et a placé en détention 12 militants de DISK dont des membres de son comité.

La CES a fermement réagi et exigé la libération des militants détenus.

La CES condamne les constantes violations des droits syndicaux et humains en Turquie et appelle le gouvernement à se conformer aux conventions de l’Organisation internationale du travail qu’il a lui-même ratifiées.

25.04.2014
Communiqué de presse