Des progrès en matière d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée : un nouveau souffle pour l’Europe sociale

Luca

La Confédération européenne des syndicats (CES) se félicite de la conclusion des discussions en trilogue sur la directive concernant l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. L’accord provisoire qui en ressort contient plusieurs éléments positifs dont le congé de paternité et le congé parental payés actuellement absents au niveau européen.

Le Secrétaire général de la CES, Luca Visentini, a déclaré : « Bien que nous regrettions la très longue période fixée pour sa mise en œuvre, nous estimons que ce premier résultat législatif du socle européen des droits sociaux constitue un signal positif pour les citoyens de l’UE confirmant que l’Europe sociale est bien réelle et à nouveau sur les rails.»

« La CES étudiera soigneusement les différentes dispositions reprises dans le texte et exhorte tous les législateurs à rapidement approuver et implémenter les mesures proposées. Cela représentera des avantages concrets pour de nombreux travailleurs européens et leurs familles et améliorera l’égalité entre les femmes et les hommes » a déclaré Montserrat Mir, secrétaire confédérale de la CES.

25.01.2019
Communiqué de presse