De nouveaux droits en matière d'emploi saisonnier reconnus aux migrants dans l'UE - La CES félicite les eurodéputés pour leur contribution à l'accord

Bruxelles, 08/11/2013

L’accord présente une série de droits et de mesures d’égalité de traitement en faveur des travailleurs migrants saisonniers. Les États membres seront invités à introduire des procédures plus rapides et plus transparentes pour la délivrance de permis. Les migrants auront droit à un logement à prix abordable leur garantissant un niveau de vie adéquat.
La Confédération européenne des syndicats (CES) félicite les parties ayant contribué à la décision et considère comme particulièrement précieux le travail des eurodéputés Claude Moraes, Sergio Gaetano Cofferati et Alejandro Cercas qui ont mené les négociations au nom du Parlement européen et se sont toujours montrés ouverts aux propositions du mouvement syndical.

« La législation européenne reste fragmentée et ignore souvent la dimension sociale de la politique de migration mais ce compromis montre que l’Europe peut en faire davantage pour que la migration soit une opportunité pour les gens », a déclaré Luca Visentini, Secrétaire confédéral de la CES. « L’égalité de traitement pour les travailleurs migrants contribue à l’intégration et instaure la solidarité entre travailleurs nationaux et non-nationaux. »

Une fois la directive adoptée, les partenaires sociaux nationaux auront le droit de participer au processus de transposition. Ceci montre que le dialogue social peut créer une Europe plus forte et plus sociale.

08.11.2013
Communiqué de presse