Conflit au nouvel aéroport d’Istanbul – il est temps de négocier !

Free Ozgur Karabulut

La Confédération européenne des syndicats (CES) exprime son soutien aux syndicats de Turquie qui tentent d’obtenir une amélioration des conditions de travail des ouvriers du chantier du nouvel aéroport d’Istanbul.

« Ce conflit ne peut être résolu par la police mais par des négociations entre les syndicats, les employeurs et le gouvernement. »

« Il nous faut déjà déplorer 37 victimes de graves accidents ayant entraîné la mort ou de sérieuses blessures » a déclaré Luca Visentini, Secrétaire général de la CES. « Un des problèmes est que plus de 8 travailleurs sur 10 présents sur le site sont sous-traités et employés par environ 250 entreprises. »

« Une enquête indépendante et officielle sur les incidents et les conditions sanitaires et de sécurité sur le chantier doit être diligentée de toute urgence. »

« Tous les travailleurs qui ont été arrêtés doivent être immédiatement libérés, y compris Özgür Karabulut, le Président du syndicat turc DİSK/Dev yapı-iş. »

« Il faut ensuite que les plaintes et les inquiétudes des travailleurs soient sérieusement prises en compte. A plus long terme, tous les travailleurs sous-traités en Turquie, y compris ceux du nouvel aéroport, doivent être assurés de conditions de travail et de salaires décents dans le respect des droits du travail et des droits humains. »

 

 

 

18.10.2018
Communiqué de presse
In Turkey