Le Congrès de la CES s’ouvre sur des remerciements à Juncker et un appel à Costa

Luca opening

Aujourd’hui, à l’occasion de l’ouverture du Congrès de la Confédération européenne des syndicats (CES) – le plus important rassemblement de leaders syndicaux nationaux de ces quatre dernières années, le Secrétaire général de la CES, Luca Visentini, remerciera le Président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, d’avoir sauvé l’Europe sociale et s’entretiendra avec le Premier ministre portugais, Antonio Costa, de la nécessité d’un nouveau contrat social pour l’Europe.

Dans son exposé introductif, Luca Visentini dira à Jean-Claude Juncker, avant que celui-ci ne s’adresse à l’assemblée, que son mandat comme Président « a montré que l’Europe peut être une force de progrès social » et qu’il a « sauvé l’Europe sociale lorsqu’elle était pratiquement morte suite à la crise et à tant d’années d’austérité imposées par la Commission néo-libérale Barroso ».

Il dira aussi que ce fut grâce à l’initiative de la Commission Juncker mais que cela aurait été impossible sans l’engagement et le soutien du mouvement syndical.

Visentini soulignera que les nouvelles directives sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et sur des conditions de travail transparentes et prévisibles ainsi que la révision de la directive relative au détachement des travailleurs ne doivent être « que le début de la mise en œuvre complète du Socle européen des droits sociaux » et qu’il reste beaucoup à faire, particulièrement concernant la création d’emplois de qualité, une part des salaires plus équitable et des transitions justes. Il ajoutera encore que « tous les partis démocratiques doivent accroître leurs efforts pour construire une Europe plus juste et plus socialement orientée » au cours du mandat du prochain Parlement et de la nouvelles Commission.

Lors du Congrès, Visentini accueillera également Antonio Costa, le Premier ministre du Portugal, et l’architecte d’une alternative progressiste à l’austérité basée sur la croissance, l’emploi et l’égalité, pour un débat sur un contrat social renouvelé pour l’Europe en faveur duquel le PPE et les S&D, parmi d’autres partis, se sont déjà engagés.

Dans un document qui sera discuté durant son Congrès, la CES propose un nouveau contrat social pour l’Europe qui inclut la pleine réalisation du Socle européen des droits sociaux ainsi que d’autres mesures telles qu’une négociation collective renforcée dans tous les États membres de l’UE, des investissements publics et privés accrus, de nouveaux efforts pour réduire l’inégalité entre les sexes et l’écart salarial est-ouest, une action plus urgente pour le climat et de nouvelles initiatives pour plus d’égalité et contre les discriminations.

Le Congrès de la CES a lieu à Vienne du 21 au 24 mai et rassemble plus de 600 délégués votants. C’est également le premier Congrès de la CES qui respecte une parité parfaite entre les hommes et les femmes.

Pour plus d’informations : https://www.etuc.org/fr/confederation-europeenne-des-syndicats-14eme-congres-etuc19

Pour une diffusion en continu et en direct : https://www.etuc.org/fr ou https://www.conference-streaming.at/etuc2019/

Ou suivre sur Twitter #ETUC2019 ou @etuc_ces

17.05.2019
Communiqué de presse