Issue content

Type de contenu: - Tout -
Type de document: - Tout -
  • 13.11.2017 Communiqué de presse

    Les eurodéputés exhortés à soutenir l'accord antidumping

      La Confédération européenne des syndicats (CES) et industriAll Europe appellent les eurodéputés à voter demain – mardi 14 novembre – en faveur de l’accord sur les mesures antidumping auquel sont parvenus la Commission européenne, le Parlement et le Conseil. Les syndicats apprécient particulièrement la nouvelle méthode destinée à évaluer si des subventions publiques sont la cause de dumping. En effet, cette nouvelle méthode :
  • 20.10.2017 Communiqué de presse

    Plus d'excuses ! De nouvelles preuves révèlent qu'une action de l'UE à propos des violations des droits du travail au Bangladesh n'a que trop tardé

    A la lumière de nouveaux faits probants, syndicats et organisations du travail renouvellent aujourd’hui leur appel à la Commission européenne pour qu’elle tienne sa promesse de lancer une enquête commerciale au Bangladesh suite aux manquements persistants de son gouvernement qui tarde à prendre les mesures d’urgence qui s’imposent pour réformer la loi et les pratiques du pays en matière de droits syndicaux dans l’industrie du prêt-à-porter.
  • 08.11.2016 Communiqué de presse

    Oui au commerce équitable, non au dumping !

    La Confédération européenne des syndicats (CES) et le syndicat sectoriel industriAll Europe demandent avec insistance aux ministres du commerce qui se réuniront le 11 novembre d’adopter de solides mesures antidumping afin de protéger l’industrie et les emplois européens d’une concurrence déloyale et subventionnée. La CES attire l’attention des ministres sur l’urgence de s’attaquer efficacement aux pratiques commerciales déloyales de certains pays, comme la Chine, pour sauver des emplois en Europe.
  • 28.10.2016 Communiqué de presse

    Déclaration de la CES et du CTC sur l'AECG (CETA): plus de démocratie pour un agenda équitable et progressiste en matière de commerce

      Déclaration de la CES et du CTC sur l’AECG (CETA) PLUS DE DEMOCRATIE POUR UN AGENDA EQUITABLE ET PROGRESSISTE EN MATIERE DE COMMERCE L’échec de la signature de l’AECG (CETA) et le report consécutif du Sommet UE-Canada montrent que nos préoccupations étaient justifiées et partagées par les élus locaux et nationaux, et que l’accord ne peut être ratifié si les défauts de l’AECG ne sont pas pleinement pris en compte.
  • 24.10.2016 Communiqué de presse

    L'UE doit sortir de la spirale de l'échec

    La Confédération européenne des syndicats (CES) insiste vivement pour que les chefs d’État et de gouvernement de l’UE mettent fin à leur cycle d’échecs après un nouveau Sommet au terme duquel pratiquement rien n’a été décidé alors que ce qui a été décidé n’aurait pas dû l’être selon la CES.
  • 22.07.2016 Document

    Déclaration conjointe CES – BusinessEurope sur le statut d'économie de marché de la Chine

    L’Union européenne et la Chine entretiennent une relation économique multidimensionnelle – les échanges commerciaux s’élèvent à 1 milliard d’euros par jour, nous négocions un accord d’investissement et nous attendons avec impatience de voir la Chine accéder à l’Accord général sur les marchés publics de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
  • 06.07.2016 Communiqué de presse

    Soumettre le CETA aux parlements nationaux est la décision appropriée

    Commentant la décision de la Commission européenne d’approuver l’accord commercial entre l’UE et le Canada (CETA/AECG) et de le soumettre à l’approbation des parlements nationaux, la Secrétaire confédérale de la CES, Liina Carr, a indiqué que « présenter l’accord commercial entre l’UE et le Canada aux parlements nationaux est la bonne décision étant donné la controverse qu’il a suscitée. »
  • 13.05.2016 Communiqué de presse

    Les négociations commerciales UE-Mercosur doivent inclure les droits sociaux

    ETUC source
    Les syndicats en Europe et en Amérique latine s’unissent pour exiger des avantages réels en faveur des travailleurs dans tout futur accord d’association bi-régional entre l’UE et Mercosur. Cette semaine, les deux blocs entameront des négociations destinées à ouvrir l’accès de leurs biens, services, investissements et appels d’offres publics à leurs marchés respectifs. De précédentes négociations avaient été interrompues en 2012 en raison de désaccords.
  • 04.05.2016 Communiqué de presse

    Syndicats européen et canadien sont d'accord : « L'AECG exige davantage de travail »

    ETUC source
    Hassan Yussuf et Luca Visentini – respectivement Président du Congrès du travail du Canada (CTC) et Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES) – ont signé et publié ce jour une déclaration commune sur « ce qui doit être changé » dans l’AECG – l’Accord économique et commercial global entre l’UE et la Canada. Les syndicats des deux côtés de l’Atlantique sont d’accord pour dire que 5 changements clés sont nécessaires dans le texte de l’AECG négocié secrètement et « prétendument n’être plus ouvert au débat ». Ces 5 changements sont :
  • 19.04.2016 Document

    AECG où nous en sommes et ce qui doit changer

    Bruxelles, 19 avril 2016   DÉCLARATION CONJOINTE DE LA CES ET DU CTC AECG : où nous en sommes et ce qui doit changer Lorsque, il y a quelques années, Canada et Europe se sont lancés dans la négociation d’un accord de libre-échange, les espoirs étaient grands de voir cet exercice aboutir à un nouvel « étalon », une nouvelle référence, dans ce domaine : un accord qui montrerait qu’il est possible d’approfondir les liens commerciaux tout en maintenant et en améliorant les normes sociales, de travail et environnementales.
  • 11.03.2016 Communiqué de presse

    Selon les leaders syndicaux américain et européen, les négociateurs du TTIP font fausse route

    Lors d’une rencontre à Washington hier, Richard Trumka, Président de la Fédération américaine du travail-Congrès des organisations industrielles (AFL-CIO), et Luca Visentini, Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES), ont tous deux souligné que, selon les informations disponibles, les négociations actuelles relatives au Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) sont sur la mauvaise voie.
  • 26.02.2016 Communiqué de presse

    L'accord de commerce UE-Japon doit protéger les travailleurs

    Les syndicats européens et japonais demandent que les négociateurs œuvrent pour un accord de commerce UE-Japon qui protège les droits des travailleurs, crée des emplois décents et favorise des normes sociales, environnementales et sanitaires élevées. Le Japon est le deuxième partenaire commercial de l’UE en Asie. Ensemble, ces deux blocs représentent plus d’un tiers du PIB mondial. Les enjeux sont donc très importants.
  • 01.02.2016 Communiqué de presse

    L'ACS à la une – La Commission peut-elle éviter ratage médiatique semblable à celui du TTIP ?

    Le Parlement européen se réunira lundi en séance plénière pour débattre de sa position sur l’ACS – l’Accord de commerce sur les services – qui sera ensuite soumise au vote mercredi. Cet accord est en négociation depuis 2013 et concerne plus de 20 membres de l’OMC, y compris l’Union européenne, les États-Unis, le Japon, le Mexique et la Turquie. La Confédération européenne des syndicats (CES) n’est pas opposée à l’ACS qui pourrait stimuler le commerce et l’activité économique mais elle s’inquiète de son impact sur les services publics et les droits des travailleurs.
  • 11.12.2015 Document

    Octroi du statut d'économie de marché à la Chine

    La Chine est membre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis 2001 mais elle n’est reconnue comme économie de marché par aucun de ses principaux partenaires commerciaux, notamment l’Union européenne et les États-Unis. Le protocole d’accession de la Chine à l’OMC autorise les membres de l’organisation à ne pas octroyer le « statut d’économie de marché » (SEM) à la Chine jusqu’au 11 décembre 2016.
  • 27.11.2015 Communiqué de presse

    L'UE doit refuser le statut d'économie de marché à la Chine

    La Confédération européenne des syndicats (CES) prévient qu’accorder maintenant le statut d’économie de marché (SEM) à la Chine nuirait aux travailleurs et aux économies en Europe et appelle donc les ministres européens du commerce qui se réunissent aujourd’hui (27.11.2015) à ne pas prendre cette décision.