Issue content

Type de contenu: - Tout -
Type de document: - Tout -
  • 26.04.2018 Communiqué de presse

    Les syndicats émettent une alerte d'urgence

    La Confédération européenne des syndicats (CES) a lancé une alerte d’urgence sans précédent identifiant les pays et les situations dans lesquels la possibilité pour les travailleurs européens d’obtenir des salaires décents est menacée. « Il existe au cœur du projet européen un contrat social qui offre aux travailleurs l’occasion de bénéficier de salaires et de conditions de travail décents », explique Luca Visentini, Secrétaire général de la CES, « mais la base même sur laquelle repose ce contrat social a un besoin urgent d’entretien et de rénovation. »
  • 19.03.2018 Communiqué de presse

    Les travailleurs de 9 pays toujours moins bien lotis qu'avant la crise !

    Les travailleurs de 9 pays de l’Union européenne ont gagné moins en 2017 qu’en 2010 ! Ces pays sont l’Italie, le Royaume-Uni, l’Espagne, la Belgique, la Grèce, le Portugal, la Finlande, la Croatie et Chypre. Dans 6 de ces pays – Italie, Royaume-Uni, Espagne, Belgique, Grèce et Finlande – les travailleurs ont également gagné moins en 2017 qu’en 2016.
  • 15.03.2018 Page de base

    L'accord avec Lufthansa limite les contrats temporaires de longue durée

    Après quatre cycles de négociation collective, le syndicat allemand ver.di a salué la conclusion d’un accord à long terme avec la compagnie aérienne Lufthansa se matérialisant par des augmentations salariales allant jusqu’à 6% pour les quelque 28.000 membres du personnel au sol. Cet accord met également fin aux emplois de longue durée de personnel intérimaire dans la filiale technologie et informatique Lufthansa Technik et fixe à 12,5% le quota maximum d’emplois pour les travailleurs temporaires.
  • 15.03.2018 Page de base

    Un syndicat autrichien défend une convention collective pour les livreurs à vélo

    Un accord conclu entre le syndicat Vida et des employeurs de la petite industrie de la livraison à domicile en Autriche a débouché sur une augmentation salariale allant jusqu’à 5% pour les travailleurs les moins payés. Suivant un accord sur les salaires minimum initialement élaboré en 2017 et valable 12 mois avec effet rétroactif au 1er janvier 2018, les employés dans la tranche de rémunération la plus élevée verront leur revenu augmenter de 3% tandis que ceux dans la tranche la plus basse bénéficieront d’une augmentation allant jusqu’à 5%.
  • 15.03.2018 Page de base

    Engagement solidaire pour l'avenir de Ford

    Syndicats et direction ont conclu un accord pour préserver l’emploi jusque dans la prochaine décennie dans l’usine d’assemblage automobile de Ford à Almussafes près de Valence en Espagne et incluant des augmentations salariales qui seront d’application au cours des trois prochaines années. Fin 2017, l’entreprise a annoncé des plans d’investissement de 750 millions d’euros pour moderniser l’usine et pour la production de son nouveau SUV Kuga. Ford emploie près de 8.000 personnes à Almussafes qui est l’un de ses deux plus grands sites d’assemblage au monde.
  • 22.12.2017 Communiqué de presse

    Directive sur des conditions de travail plus transparentes et plus prévisibles : un premier pas en avant important mais moins décidé qu'espéré

    Réagissant aujourd’hui à la proposition de directive de la Commission européenne sur des conditions de travail transparentes et prévisibles, Esther Lynch, Secrétaire confédérale de la Confédération européenne des syndicats (CES), s’est réjouie de plusieurs améliorations importantes bien que cette réforme ne représente pas la nouvelle donne dont les syndicats avaient besoin ou qu’ils espéraient.
  • 15.12.2017 Communiqué de presse

    La CES à propos du Sommet et du Socle social

    EU Council
    Après que les dirigeants de l’UE se soient engagés hier soir lors du Sommet européen « à donner la priorité aux personnes, à continuer à développer la dimension sociale de l'Union… à promouvoir la convergence et… à mettre en œuvre le Socle européen des droits sociaux », la Confédération européenne des syndicats (CES) demande que :
  • 24.11.2017 Communiqué de presse

    Examen annuel de la croissance – Réaction de la CES

    Commentant l’Examen annuel de la croissance de la Commission européenne qui marque le lancement du processus annuel du « Semestre » de coordination des politiques économiques au sein de l’UE, Katja Lehto-Komulainen, Secrétaire générale adjointe de la Confédération européenne des syndicats (CES), a déclaré : « J’espère que l’annonce faite aujourd’hui est le prélude à une meilleure politique économique de l’UE, le départ d’une politique économique européenne qui se soucie d’équité et des conditions de vie et pas seulement des règles budgétaires. »
  • 11.11.2017 Page de base

    Accord tripartite en Lituanie

    Le gouvernement lituanien et les partenaires sociaux – représentant les entreprises et les syndicats –ont signé un accord en faveur de salaires plus élevés et d’une réduction de la fiscalité du travail et encourageant les conventions collectives. Ces engagements seront mis en œuvre conformément aux principes de « bonne volonté, honnêteté, confiance et dialogue constructif » précise l’accord auquel doit venir s’ajouter les modalités concernant les augmentations salariales.
  • 10.11.2017 Page de base

    Des rémunérations plus justes et une sécurité accrue pour les travailleurs intérimaires néerlandais

    Grâce à un accord conclu par le syndicat FNV aux Pays-Bas, les travailleurs intérimaires ont maintenant droit à une rémunération plus juste et à une meilleure protection. Les règles révisées entrent dans le cadre de la convention collective de travail ABU-CAO (agences de placement) et incluent de nouvelles lignes directrices en matière de salaires et de sécurité pour les intérimaires.
  • 08.11.2017 Communiqué de presse

    Les salaires minimum dans 10 pays de l'UE sont loin sous le seuil de pauvreté !

    Une note d’information publiée aujourd’hui par la Confédération européenne des syndicats (CES) montre que, dans plusieurs pays européens, les salaires minimum sont tellement inférieurs au seuil officiel des bas salaires que de nombreux travailleurs doivent lutter pour survivre. Les salaires minimum devraient augmenter de 62% en Espagne, de 28% en Allemagne et de 22% au Royaume-Uni simplement pour atteindre un niveau sous le seuil des bas salaires (fixé par l’OCDE aux deux-tiers du salaire médian national).
  • 08.11.2017 Page de base

    Des travailleurs polonais décident de se syndiquer

    Des membres du personnel des entreprises Amcor Tobacco Packaging et Amcor Flexibles Reflex de Łódź en Pologne ont organisé avec succès de nouveaux syndicats affiliés à KRZZP Związek Zawodowy Poligrafów (Fédération syndicale polonaise des travailleurs de l’industrie graphique) et le nombre d’adhérents augmente régulièrement. Les nouvelles organisations entameront bientôt leurs premières négociations collectives afin d’obtenir de meilleures conditions pour leurs membres et de renforcer le dialogue social – aussi bien au bénéfice des travailleurs que des entreprises.
  • 07.11.2017 Page de base

    De patientes négociations se révèlent payantes dans le secteur postal italien

    Après 18 mois de négociations, les syndicats italiens sont parvenus à un bon accord sur les rémunérations et les conditions de travail du personnel du service postal de Poste Italiane, la plus importante entreprise publique du pays. Nicola Di Ceglie, Secrétaire national de Slc CGIL, a exprimé son « entière satisfaction » à l’issue des négociations, ajoutant : « Après un an et demi de tractations, la convention collective de travail peut enfin être considérée comme étant conclue tant du point de vue juridique qu’économique. »
  • 03.11.2017 Page de base

    Un meilleur équilibre vie professionnelle-vie privée dans une chaîne de magasins suisse

    Les mesures permettant au personnel de concilier plus facilement vie professionnelle et vie familiale sont au cœur d’une nouvelle convention collective de travail avec la chaîne de distribution Coop en Suisse. L’accord, qui entrera en vigueur en janvier 2018, prévoit d’étendre le congé de maternité à 16 semaines et de prolonger le congé parental pour les pères qui passera d’une à trois semaines. Il introduit également des modalités supplémentaires pour les soins aux enfants avec un programme d’accueil de la petite enfance pour les familles monoparentales.
  • 19.10.2017 Communiqué de presse

    La CES propose une alliance pour la convergence salariale Est-Ouest et pour une transition juste aux dirigeants de l'UE

    Lors du Sommet social tripartite d’aujourd’hui – qui réunissait les Présidents Juncker et Tusk, le Premier Ministre Ratas d’Estonie et les Ministres du travail d’Estonie, de Bulgarie et d’Autriche, Luca Visentini, Secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats (CES), a plaidé pour la proclamation rapide d’un ambitieux Socle européen des droits sociaux et proposé plusieurs initiatives comprenant :
  • 21.09.2017 Communiqué de presse

    L'ampleur réelle de l'écart salarial entre l'Est et l'Ouest de l'UE

    Selon une étude publiée aujourd’hui par l’Institut syndical européen (ETUI), les travailleurs de 11 pays d’Europe centrale et orientale sont payés jusqu’à 944 euros de moins par mois que les travailleurs en Allemagne lorsqu’on tient compte du coût de la vie. Pire encore, lorsque les salaires mensuels nets sont ajustés en fonction de la composition de la main-d’œuvre et de la structure de l’économie, la différence est plus importante que lorsque seul le coût de la vie est pris en compte.
  • 24.08.2017 Document

    Feuille de route de la CES pour l'avenir de l'Europe

    Feuille de route de la CES pour l’avenir de l'Europe Résolution adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de la séance des 13-14 juin 2017   Contexte   Le 1er mars 2017, le président de la Commission européenne a lancé une réflexion sur l'avenir de l'Europe, avec la participation des 27 États membres après le Brexit, en publiant un livre blanc suivi d’une série de documents de réflexion.
  • 10.07.2017 Communiqué de presse

    L'austérité salariale de l'UE condamnée par le Conseil de l'Europe

    La réduction du salaire minimum pour les travailleurs de moins de 25 ans, dans le cadre du programme d’austérité imposé à la Grèce par l’UE et d’autres créanciers, a été jugée « excessive » et condamnée comme étant « une discrimination fondée sur l’âge » contraire à la Charte sociale européenne (CSE) du Conseil de l’Europe.
  • 21.06.2017 Communiqué de presse

    Après 9 ans d'austérité, les travailleurs du service public méritent bien une augmentation !

    Lors de la Journée des services publics du 23 juin, les citoyens du monde entier rendront hommage à tous ces services, dans l’éducation, la santé, le social et bien d’autres, qui sont assurés quotidiennement et continuellement par les travailleurs du service public. Cette année, la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP) ainsi que le Comité syndical européen de l’éducation (CSEE) souligne l’engagement de ces millions de travailleurs pour maintenir des services de qualité tout en faisant face aux effets durables des réductions ou du gel de leurs salaires.