Bruxelles, 15/11/2012

Bernadette Ségol, secrétaire générale de la CES a déclaré : « Les dirigeants européens doivent prendre toute la mesure de l’ampleur de la mobilisation européenne qui a eu lieu hier. Une cinquantaine d’organisations syndicales issues de 28 pays ont activement participé à cette journée d’action. Il est impossible de continuer sur la voie de l’austérité qui est un échec total. Selon un récent rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT), les mesures d’austérité prises en Grèce conduisent à une violation des droits fondamentaux. Il faut changer de cap sans attendre. Il y a urgence sociale ».